bYfurk

Financement Participatif Triple

En quelques mots…

Financement Participatif Triple

C’est un financement participatif auprès de citoyens, qui provoque “automatiquement” le versement du même montant d’argent versé par un acteur public du territoire et encore le même montant d’argent versé par un ou plusieurs entreprises du territoire.

Ce qui explique le terme de “triple” : 

Si un financement participatif collecte par exemple 8.000 € auprès des citoyens, il sera abondé “automatiquement” de 8.000 € d’argent public + 8.000 € d’argent privé. 

Et pourra donc démarrer avec 24.000 €.

Pourquoi ?

Les transitions sont aujourd’hui urgentes, il n’est plus temps de pinailler sur qui paye quoi, c’est notre affaire à tous !

Soit nous nous engageons ensemble et massivement dans des transitions de nos territoires, soit les catastrophes écologiques, sociales, sociétales vont s’amplifier, s’enchaîner, s’accélérer… Peut-être jusqu’à anéantir notre cadre de vie, notre confort, nos ressources, voire nos structures économiques, sociales, politiques…


Byfurk est aujourd’hui en train de co-construire ce modèle de financement avec l’eurométropole de Strasbourg à l’attention des personnes qui ont la volonté de consacrer leur force de travail pour les transitions.

Et d’autres initiatives proches sont en cours de déploiement sur une dizaine de territoires français et suisses par Zoein.

Et nous nous tenons évidemment prêts à soutenir toute initiative similaire ailleurs !

Est ce que ça marche ?

Byfurk s’est largement inspiré de la plateforme Okote, mise en place par un consortium d’acteurs de l’ESS strasbourgeois et piloté par France active Grand Est, pour ce FPT.

Cette plateforme finance déjà depuis quelques années des projets par ce même système de financement abondés par de l’argent public et privé.
Elle a permis de lever près de 600k€ et à financer 37 projets innovants dans le domaine de l’ESS.

Byfurk propose d’étendre ce dispositif à tous porteurs de projet dans le domaine des transitions sur le territoire.

Comment ça marche ?

Byfurk aide le byfurkeur.euse à préparer son financement participatif triple et à le tripler grâce à :

  • l’écriture du projet,
  • la définition des paliers : paliers mini, intermédiaires, maxi.
  • la définition des contreparties
  • la cartographie des 3 cercles: proches, contacts, grand public
  • l’aide à la création d’une vidéo de présentation,
  • la mise a dispo de l’aide en fonds publics (sous réserve de réussite du premier tiers),
  • la mise en relation avec les entreprises pour le dernier tiers 

Quelle plateforme ?

En fonction de la nature du projet (alimentation, énergie, généraliste, …), des éventuels besoins d’accompagnement, des préférences du porteur de projet, … différentes plateformes peuvent être retenues pour ce financement participatif: par exemple Ulule, Kisskissbankbank, Blue bees, Helloasso, Wedogood, …

Quid de la défisc ?

Grâce à notre partenariat avec le Fonds de Dotation SDH, Il est possible pour les citoyens et les entreprises qui le souhaitent de profiter de la défiscalisation.
Ainsi : 

  • 66% du montant versé par un citoyen pourra être défiscalisé : un don de 100€ ne lui coûtera que 34€.
  • 60% du montant versé par une entreprise pourra être défiscalisé : un don de 100€ ne lui coûtera que 40€.

Quels sont les frais ?

Frais à déduire du montant collecté sur la plateforme de financement participatif : 

  • les frais de la plateforme : généralement de 4 à 8% du montant collecté (qui ne s’applique qu’au premier tiers, le “tiers citoyen”)
  • Les frais de la mesure d’impact : env. 1500€

Et, le cas échéant : 

  • Les frais éventuels de la défiscalisation : 10% de la somme à défiscalisée
  • La création de la vidéo de campagne, le cas échéant.

Reversement à qui ? par qui ? quand ?

Byfurk est porté par la SCIC Cooproduction.

C’est à ce titre que Cooproduction collectera les fonds du financement participatif pour le compte des byfurkeur.euses.

Ces fonds seront reversés au byfurkeur.euse sous l’une des formes suivantes : 

  • Soit le byfrukeur.euse entre dans une des CAE (Coopérative d’Activité et d’Emploi: Artenréel, Antigone, Coopénates, Coobâtir) et devient ainsi salarié de cette CAE.

Il peut alors demander que les fonds collectés lors de sa campagne lui soient reversés (déduction faite des frais) pour de l’investissement ou pour des salaires et selon le rythme qui lui convient.

  • Soit le byfrukeur.euse choisit un autre statut (auto entrepreneur, EI, SASU, …).

Les fonds collectés lors de sa campagne lui sont alors reversés en totalité (déduction faite des frais) pour développer son activité selon le business plan réalisé en amont.

Questions ?

Contactez nous !

Philippe Kuhn
06 74 97 51 04
contact@byfurk.coop

Catégories

Thèmes

bYfurk